Paint it, bright

– english below –

1    L’identité d’un jeu se caractérise par son gameplay, ses thèmes et son style graphique.

Nous voulions dépeindre un univers atypique composé de paysages naturels dépourvus de technologie. Ces décors devaient être différents de ceux que nous connaissons sur Terre tout en gardant certains codes afin d’éviter que le joueur ne soit trop dépaysé et ne comprenne pas son environnement.

Mais par quels moyens pouvons-nous rendre notre jeu un petit peu plus exotique graphiquement avec ces contraintes ?

Le choix chromatique constitue la principale réponse. Nous avons donc d’abord fait des visuels assez simples qui avaient surtout pour but de déterminer les palettes de couleurs.

02

Altérer les teintes des éléments tels que le ciel, le sol ou la flore nous a permis de donner une certaine étrangeté à nos décors mais il fallait tout de même limiter la palette pour ne pas se retrouver noyé dans un vomi de couleurs et donc perdre en lisibilité…!

Pour cela nous nous sommes limités à une trichromie.

05b     Chroma_Canyon01W

Ici nous avons limité la palette à des teintes adjacentes entre un magenta et un orange. Ces teintes sont tellement proches qu’on pourrait presque définir cette image comme étant monochrome !

Même en étant limité dans ces teintes il reste une grande variété de nuances à notre disposition pour rendre ce décor compréhensible : une teinte peut être plus ou moins saturée et plus ou moins claire. De plus, une teinte mise à côté d’une autre peut sembler différente de ce qu’elle est réellement, cela s’appelle le contraste simultané.

Dans l’image précédente les teintes principales étaient magenta et orange : nous aurions pu rajouter de petits détails de couleur complémentaire (couleur opposée dans le cercle chromatique) mais sommes délibérément restés dans la bichromie.

06     Chroma_MangrooveW

Ici les teintes principales étant les couleurs adjacentes au cyan, les petite touches de magenta dynamisent l’image par un contraste de quantité.

0403

Chroma_SeaW

Dans ces  deux images nous avons à nouveau un contraste complémentaire, avec le rouge pâle et le cyan.  La différence ici est que ces deux teintes sont quasiment aussi présentes l’une que l’autre et ce sont les détails qui restent de couleurs adjacentes.

000000

Le choix du contraste et des couleurs est un parti pris dans la création d’une image et  en change l’ambiance, comme pour les images ci-dessus.

ic_num_01


4   The identity of a game is characterized by its gameplay, themes and graphic style.

We wanted to depict an atypical universe made up of natural landscapes without technology. These sceneries had to be different from the ones we know on Earth while keeping some codes in order to avoid that the player is too out of touch and does not understand his environment.

But how can we make our game a little more exotic graphically with these constraints?

The chromatic choice is the main answer. We first made some pretty simple visuals that were mainly used to determine the color palettes.

02

Altering the shades of elements such as sky, ground or flora allowed us to give a certain strangeness to our scenery but we still had to limit the palette to avoid being drowned in a mass of colors and therefore lose legibility…!

To do so, we limited ourselves to a trichromy.

05b     Chroma_Canyon01W

Here we have limited the palette to adjacent shades between a magenta and an orange. These shades are so close that one could almost define this image as monochrome !

Even being limited in these shades, there is still a great variety of hues at our disposal to make this scene understandable : a shade can be more or less saturated and more or less lighter. In addition, a hue that is placed next to another may seem different from what it really is, it is called simultaneous contrast.

In the previous image the main shades were magenta and orange : we could have added small details of complementary color (opposite color in the chromatic circle) but we deliberately stayed in the dichromy.

06     Chroma_MangrooveW

Here, the main hues are the colors adjacent to cyan, the small magenta touches energize the image with an expressive quantity contrast.

0403

Chroma_SeaW

In these two images we have again a complementary contrast, with pale red and cyan.  The difference here is that these two shades are almost as present as each other and the details remain of adjacent colors.

000000

The choice of contrast and colors is a bias in creating an image and changes the atmosphere, as for the images above.

ic_num_01

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s